Aller au contenu

Réaménagement des voiries Kersbeek, Bempt et Verrerie et du square Bia Boucquet à Forest

  • par

Objectifs des aménagements projetés
Le réaménagement de l’avenue du Bempt, du square Bia Boucquet, et des tronçons des avenues Kersbeek et de la Verrerie, doit permettre d’associer de manière significative une amélioration du cadre de vie grâce à une restructuration complète des voiries intégrant la gestion des eaux de ruissellement par des solutions d’aménagements spécifiques tout en renforçant les connectivités écologiques. Un des objectifs de la mission était aussi basée sur la communication aux citoyens. Ainsi des panneaux explicatifs ont été installés concernant la gestion des eaux dans le nouvel espace.
Une attention particulière a aussi été engagée sur l’accessibilité aux PMR grâce à un mobilier adéquat.

Réduire les volumes d’eau rejetés à l’égout
Le projet permet de déconnecter au maximum les eaux de pluie du réseau d’égouttage. Des dispositifs de gestion alternative des eaux de pluie (tranchées drainantes sous les emplacements de parking, jardins de pluie et marais filtrant) sont proposés en vue de réduire les inondations, évacuer les eaux de pluie vers le parc du Bempt (connexion au siphon de la chaussée de Neerstalle) et d’intégrer la nature dans le projet. Une liaison écologique et hydrologique est ainsi créée entre le parc Jacques Brel et le parc du Bempt.

Renforcer les connectivités écologiques
Le projet de réaménagement permet d’assurer des connexions écologiques plus fortes entre le parc Jacques Brel et le parc du Bempt (augmentation de la proportion de surfaces végétalisées et diversification des milieux et essences végétales). Une partie du square du Bia Boucquet abritera un marais filtrant ; milieu favorable à la biodiversité grâce à la dépollution des eaux de ruissellement.
Les plantations ont été sélectionnées pour leurs caractéristiques paysagères, leur propension à développer la biodiversité locale et à limiter la propagation des maladies. Le choix des arbres d’alignement en voiries s’est porté sur des variétés plus « horticoles » dont les caractéristiques sont davantage appropriées aux contraintes des voiries urbaines.

Principes de gestion des eaux de surfaces
• Le profil transversal de la voirie sera adapté de manière à ce que l’eau de pluie ruisselle sur la chaussée asphaltée au-delà des filets d’eau jusqu’au sein des places de stationnement, où elles pourront percoler puis être évacuée via un réseau de drains au lieu d’être évacuées directement à l’égout. Idem pour les eaux de ruissellement en provenance des trottoirs.
• Un nouveau réseau de drainage permettra d’acheminer l’eau par gravité jusqu’aux bassins de rétention ou directement dans le nouveau réseau séparatif qui sera raccordé au siphon situé chaussée de Neerstalle.
• Installer des dispositifs de régulation de débit dans des chambres de visites du réseau séparatif.
• Des bassins de rétentions et des jardins de pluie seront réalisés pour récolter et stocker localement les eaux de ruissellement, tout en permettant une phytoremédiation via les plantes (Marais filtrant).
• Afin de garantir un risque de débordement du système lors de gros orages, des avaloirs seront maintenus en voirie de manière classique (liaison à l’égouttage)



3892_Voiries_Forest_V230202

Téléchargement en cliquant ici