Réaménagement de la Rue J. Debecker à Koekelberg

Le réaménagement de cette voirie est une initiative de la Commune de Koekelberg qui s’intègre dans une politique d’amélioration du cadre de vie des espaces publics communaux et des voiries en particulier (Contrat de quartier durable « Koekelberg historique » – Projet 1.3).

Plan du réaménagement de la Rue J. Debecker à Koekelberg.

Le présent projet met l’accent sur l’amélioration du cadre de vie par une réorganisation de la voirie favorisant :

  • l’aménagement physiquement de la voirie en zone 30 ;
  • l’implantation d’arbres d’alignement pour cadrer l’entrée de la zone 30 (en première priorité d’application du PCM);
  • le redimensionnement de la largeur de la chaussée;
  • le repositionnement des zones de stationnement en fonction du partage de l’espace public avec les différents usagers;
  • l’élargissement des trottoirs au niveau des carrefours pour diminuer la longueur de traversée des piétons, diminuer la vitesse d’insertion des véhicules et une insertion orthogonale au trafic, augmenter la qualité des trottoirs, faciliter le déplacement des PMR;
  • la réalisation en dur des oreilles de trottoir réalisées actuellement à l’aide de marquage et de potelets déformables;
  • la mise en œuvre de surélévations de chaussée proposées dans le cadre du PCM.
  • la prise en compte de l’ICR 11;
  • la sécurisation au droit de l’Institut des Ursulines;
  • la conservation de l’éclairage existant récent de qualité.

 

Objectifs de l’aménagement

Les préoccupations, lors de la conception du projet, visent une meilleure harmonie entre tous, un projet urbain intégré qui permet à tous les intervenants de se retrouver. Qu’ils soient habitants, commerçants, artisans ou visiteurs, … automobilistes, piétons ou cyclistes, chacun a droit à une attention particulière. Satisfaire l’ensemble n’est pas facile et nécessite un arbitrage qui ménage l’ensemble des acteurs.

Ces interventions complètent le renouvellement de l’éclairage public entrepris récemment

Principes d’aménagement de la voirie

Le projet prévoit le maintien de la circulation à double sens. La largeur de la chaussée sera réduite à 5,5 m (filet d’eau compris) au profit des zones de trottoirs, concrétisant ainsi la recherche d’une réduction sensible de la vitesse du trafic. C’est une largeur de chaussée qui correspond à son futur statut de zone 30.

Actuellement le stationnement est longitudinal et uniquement du côté impair. Le stationnement projeté sera conservé côté impair, excepté sur le tronçon compris entre les rues Herkoliers et George-dit-Marchal où le stationnement sera du côté pair. Ce qui permet de réaliser une chicane dans la voirie pour casser le tracé rectiligne de la voirie et donc la vitesse. Le stationnement illicite est fortement entravé par la mise en œuvre des oreilles de trottoir en dur, l’implantation de potelets sur ces dernières, la hauteur de bordure.

Des arbres à haute tige à port fastigié seront plantés pour cadrer les zones de stationnement en tenant compte de l’implantation de l’éclairage public. Ces derniers seront plantés dans de larges fosses de plantation (2.00 x 2.00 m). Il en est de même des amorces des voiries perpendiculaires à la rue Jules Debecker, excepté dans la rue de la Tannerie où l’implantation des arbres rendaient impossible les girations pour l’accès aux garages contigus.

Le projet se raccordera au plateau du carrefour Debecker – Ganshoren, réalisé dans le cadre du ‘Contrat de Quartier Vanhuffel’.
Les dispositifs pour PMR et malvoyants seront intégrés dans les trottoirs au droit des traversées piétonnes.

Voir la fiche de référence

Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus