Une « Promenade » pour Wavre par Xavier Attout (Le Soir)

Le promoteur Matexi va aménager 12.000 m2 de commerces en plein centre de Wavre.Un nouveau morceau de ville verra le jour.« La Promenade » entend redonner l’envie aux badauds de se balader dans la cité du Maca.

Une promenade pour Wavre

On ne vous apprend rien : le commerce wavrien fait pâle figure face à L’Esplanade. Une course contre-la-montre est donc lancée par le promoteur immobilier Matexi. Il entend redynamiser le volet commercial de Wavre par le biais d’un important projet baptisé « La Promenade ». L’objectif est de le boucler avant l’extension programmée du centre commercial néolouvaniste, sous peine de se voir définitivement enterrer commercialement.

Matexi a donc dévoilé mardi à Louvain-la-Neuve, lors du séminaire de Hemptinne sur l’immobilier, les contours de son projet. Il mixe logements, commerces et bureaux. « La Promenade » démarre de la galerie des Carmes, se poursuit vers le parking des Carabiniers et se termine au parking des Fontaines, le long du boulevard de l’Europe.

Des immeubles seront bâtis sur les parkings (commerces au rez, logement à l’étage), la galerie sera, quant à elle, transformée en commerces ouverts sur l’extérieur (il n’y aura plus de galerie). Au total, on retrouvera 12.018 m2 de commerces, 9.765 m2 de logements (90 logements), 2.898 m2 de bureaux et 594 places de parking souterrain.

« Notre défi est d’augmenter l’attrait commercial de Wavre, détaille Eric Schartz, directeur général de Matexi Brabant wallon. La ville souffre d’une concurrence importante (LLN, Woluwe), d’un sous-développement commercial estimé à 23.500 m2, de cellules commerciale trop petites, ne possède pas de grosses «locomotives» et est composée d’un espace urbain peu agréable. L’objectif sera donc de redonner envie aux gens de se promener dans la ville et qu’ils reviennent y faire du shopping. »

Le dossier devrait avancer rapidement. La Ville de Wavre soutient ce projet qui fait partie de son plan « Wavre 2030 ». Les deux parkings appartiennent à la commune, reste encore au promoteur à négocier avec quelques propriétaires le rachat de parcelles situées dans la galerie des Carmes. Un schéma directeur sera lancé en 2014 pour affiner le dossier. La concrétisation est attendue d’ici 2017 ou 2018.

« Il s’agit avant tout d’un projet de type commercial, précise Eric Schartz. Nous savons que près de 130.000 m2 de surfaces commerciales sont dans le pipeline en Brabant wallon. Mais tous ne se réaliseront pas. Le projet wavrien a l’avantage d’être un nouveau morceau de ville, avec des commerces à rues. C’est ce qui fera la différence. »

Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus