Charleroi : régénération de l’espace “Ouest”

L’association momentanée de 3 bureaux d’urbanistes (agora, l’agence Patrick Chavannes at la Cooparch-RU), accompagnés de bureaux d’experts a gagné l’offre concours pour élaborer le programme opérationnel de regénération de l’espace « Ouest » de Charleroi.

Charleroi, 3ème ville de Belgique et 4ème agglomération urbaine; ces chiffres démontrent à l’évidence le potentiel de Charleroi, comme ville structuranteà l’échelle du territoire belge et du Benelux.
Mais force est de constater que la position et l’image de Charleroi sont beaucoup plus relatives.

Charleroi est une ville inscrite dans le réseau des villes du croissant économique européen, telle que doit être la base minimale de toutes réflexions de devenir de la Ville d’Europe de l’Ouest. C’est une ville qui s’inscrit dans la compétition effrénée avec des voisines mais qui, par ailleurs, peut s’allier avec d’autres afin de créer la « masse urbaine critique » permettant de se positionner à une échelle mondiale. apparues comme les premiers éléments

Nous sommes partis de l’hypothèse que si une ville comme Lille a pu augmenter sa position en s’inscrivant comme carrefour des grandes métropoles (Bruxelles, Paris, Londres), Charleroi doit également trouver sa place dans la constellation urbaine des capitales du N-O européen.

Toutefois, cela nécessite de croire à son rêve, de réquisitionner les moyens, de consentir aux efforts à la mesure d’une mbition forte. L’ambition est celle d’une ville industrielle ayant la volonté de le rester tout en ajoutant les ressources d’une ville attrayante, capable de développer une dynamique immobilière de première qualité et de capter de la sorte des parts de marché encore inexistantes aujourd’hui.

Nous avons considéré notre rôle d’auteur de projet comme l’ensemblier de cette ambition et dans ce contexte notre vision extérieure est une plus value certaine qui devra offrir aux opérateurs de terrain les arguments pour défendre des projets concrets. Ce travail est d’autant plus pertinent qu’il conjugue les meilleures forces de tous les bureaux experts.

Le contexte de cette mission nous a obligés à définir quelques hypothèses. Nous avons nommé « hypothèses » des idées fondées sur les discussions avec les contacts locaux sans toutefois les imposer par des chiffres.

    La somme de ces hypothèses à vérifier dans le courant de l’étude deviendra le cadre fondateur du projet de plan guide ; et l’image de Charleroi sont beaucoup plus

  • Hypothèse 1 : réfléchir à l’échelle territoriale adéquate pour réussir le projet de reconversion.
  • Hypothèse 2 : renforcer le centre ville et lui donner l ’ampleur d’un centre d’agglomération de 500.000 habitants.
  • Hypothèse 3 : la sidérurgie disparaitra à terme… pas le savoir -f ai re des hommes.
    En ce début de mission, des idées sont apparues comme les premiers éléments fondateurs de la régénération exprimée :

  • ”faire” de la ville
  • la ville partagée
  • l’hyper mobilité urbaine du site
  • le parc linéaire
  • un grand programme urbain
  • le paysage industriel
  • le paysage de la plaine alluviale
  • un pole d’excellence éducatif
Fiche de référence
Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus