Point d’arrêt de Cantin

Le contexte

La commune de Cantin a récemment fait l’objet d’un contournement routier permettant de soulager fortement le centre du trafic de transit. Cette redistribution des flux de circulation a conduit la commune a entamé un projet de réaménagement de son axe principal, axe donnant accès, via une impasse, au point d’arrêt.
Le point d’arrêt de Cantin fait actuellement face à une importante demande de stationnement. Celle-ci étant supérieure à l’offre actuelle, des véhicules se stationnent illicitement sur l’espace situé devant l’ancien bâtiment-voyageurs. Cet étalement du stationnement est fortement dommageable car le point d’arrêt bénéficie de plusieurs aménagements paysagers qui viennent agrémenter cet espace.
Le point d’arrêt s’intègre dans un contexte urbain local qui évolue puisque l’ancienne cour fret va être utilisée pour un large projet immobilier. Ce dernier connectera, à terme, le point d’arrêt et le centre de la commune. De plus, la commune a eu la possibilité d’acquérir un jardin au droit de l’accès au point d’arrêt.

Les enjeux

L’enjeu principal du réaménagement du point d’arrêt est de pouvoir concilier l’augmentation de l’offre de stationnement avec l’amélioration de la qualité paysagère du site. En conséquence, le principe d’aménagement retenu a été celui d’un parking paysager donc l’impact visuel est encore davantage atténué  par l’implantation de végétation entre le point d’arrêt et l’espace public voisin. Cependant, la  végétation choisie permet de maintenir un contrôle social depuis l’espace public voisin.
Le projet de réaménagement du point d’arrêt de Cantin a également dû tenir compte des projets extérieurs de réaménagement de la voirie principale de la commune et du développement du lotissement. Nous nous sommes ainsi attachés à assurer la continuité des liaisons douces entre le point d’arrêt et les quartiers actuels et futurs. De plus, nous avons proposé de reconfigurer le carrefour d’accès au point d’arrêt afin de sécuriser les flux automobiles.

Les thématiques spécifiques

Dans l’élaboration du projet d’aménagement, nous nous sommes concentrés sur l’articulation du point d’arrêt avec les quartiers voisins,  existants et futurs. Celle-ci a été élaborée pour l’ensemble des modes de déplacements et particulièrement les modes doux. En matière de transports en commun, l’intermodalité bus – TER a été améliorée grâce au déplacement et au renouvellement des abris.
Les aspects fonciers ont été importants dans le cadre de cette étude. Deux aspects ont ainsi été abordés. Tout d’abord, il a fallu déterminer les fonctions à mettre en œuvre sur le jardin acquis par la commune. Ensuite, l’usage des terrains liés à l’ancien bâtiment-voyageurs a dû être défini en tenant compte de la présence éventuelle de câbles sur ces terrains.

Fiche de référence
Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus