Etude de trafic de transit sur les parallèles de la chaussée de Louvain à Namur

La chaussée de Louvain est un des axes de pénétration pour accéder au centre de Namur, le trafic est alimenté par les faubourgs et par l’E411. Aujourd’hui, cet axe est principalement entravé par la densité du trafic et des zones de congestion aux heures de pointe. Cela a pour répercussion une circulation de transit dans les rues locales parallèles.Grands enjeux

  1. Identification des conditions de circulation qui prévalent sur la chaussée de Louvain et sur les voiries parallèles.
  2. Evaluation des risques et/ou perte de confort induit auprès des riverains.
  3. Sur la base du PCM de 2002 et en concertation avec la commune de Namur, définir les objectifs afin de restructurer la chaussée de Louvain.
  4. Propositions d’aménagement afin d’améliorer la mobilité.

Diagnostic

Il existe effectivement un trafic de transit en alternative à la chaussée de Louvain qui peut être observé sur ses flancs Est et Ouest qui résultent d’habitudes bien ancrées de la part d’utilisateurs qui connaissent parfaitement les alternatives de tracé à la chaussée de Louvain.
L’étude ne traduit pas de conflits particuliers sur ces axes mais le trafic en transit est sans doute perçu comme une nuisance par les riverains. Il faut relever que le trafic local contribue largement à alimenter les axes Biéva (à l ‘Est ) et Fernelmont/Hébar (à l’Ouest).
Seul le carrefour formé par la chaussée de Louvain, la rue Hébar et la rue Fernelmont connait des situations difficiles liées à la proximité des carrefours Hébar-Fernelmont / Louvain et Hébar/Louvain.

Mesures

    L’amélioration de la mobilité sur la chaussée de Louvain se traduit par plusieurs mesures :

  • réhabilitation de la Rue Hébar et amél iorat ion de l ‘échangeur autoroutier de Bouge, avec une réorganisation du carrefour giratoire N80 # rue Hébar # E411.
  • action de régulation des carrefours via le cycle des feux
  • au Nord de l’aire d’étude, la réalisation de bande de sélection pour les mouvements de tourne-à droite au carrefour permettrait de limiter la demande de trafic alternatif tout en maintenant l’accès local
  • améliorer et renforcer la sécurité sur l’axe Biéva en limitant les vitesses de circulation
Fiche de référence
Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus