Micro-Plan de Déplacement Urbain pour la ville d’Armentières en France

Dans le cadre de cette mission dans le Nord de la France, agora a été le sous-traitant du bureau d’études ISIS. La mission consistait à apporter des réponses en termes d’orientations pour les thématiques suivantes : voirie, transports en commun (TC), modes doux et stationnement pour la ville d’Armentières, en bordure de la frontière belgo-française. Il s’agit aussi de décliner les objectifs, en tenant compte des évolutions programmées par la Ville et la LMCU (Lille Métropole Communauté Urbaine).

Rapidement la maîtrise du trafic routier a imposé une meilleure hiérarchisation du réseau de voiries. L’étude a proposé d’apaiser les circulations et de maîtriser les vitesses dans de nombreux endroits. Les transports en commun se sont vus aussi proposer de nouveaux itinéraires ou terminus, afin de désengorger la place d’Armentières.

La ville d’Armentières avait aussi besoin d’une proposition de requalification urbaine.

Sur base de ce travail effectué par ISIS, le bureau agora a proposé un maillage piéton, tenant compte de la position barycentrique de la Grand’ Place et de la présence d’un pôle de loisirs métropolitain. Le réseau piéton sera initié généreusement avec la requalification des places du Général de Gaulle et Saint Vaast. Une idée de parcours patrimoine et un parcours scolaire s’est greffée sur le maillage piéton.
Il s’agissait également de développer l’utilisation du vélo par la définition d’un réseau cyclable. La pratique du vélo pour les déplacements quotidiens doit constituer un des objectifs prioritaires de ce Micro-PDU, sachant que le PDU de Lille Métropole prévoit une amélioration des conditions de déplacements des deux-roues et connaissant la particularité d’Armentières d’être faiblement étendue, et donc potentiellement appropriée pour les déplacements à vélo internes à la ville.

agora a proposé aussi de nouveaux réaménagements de lieux majeurs dans la ville d’Armentières.

La place de la République deviendra l’élément fédérateur permettant de retrouver un regain de vie et d’intérêts aux yeux des habitants. Elle assumera le trait d’union entre le noyau commercial et les quartiers avoisinants et deviendra un lieu incontournable dans ce quartier ponctué de centres scolaires et d’habitat.

agora a aussi proposé de définir la rue Sadi Carnot en un axe vert. Les trottoirs élargis devront permettre l’implantation d’arbres entre le stationnement et garantir la zone de circulation des piétons.

Le nouveau boulevard Faidherbe et sa cour urbaine, la toute nouvelle avenue Léon Blum sont d’autres espaces urbains où agora a proposé une requalification.

Fiche de référence
Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus