Renovation urbaine Centre Binche

Rénovation Urbaine – Centre élargi de Binche

Le contexte

Le périmètre de rénovation urbaine regroupe la majeure partie du centre-ville de Binche, lieu de vie dynamique de la commune. Son passé médiéval lui confère une structure urbaine singulière, impliquant une forte densité de bâti parfois ancien et un réseau viaire particulièrement étroit dans certains secteurs. Cette particularité fait aussi la qualité de ce centre, circonscrit dans ses anciens remparts malheureusement peu connus de l’extérieur.

En effet, Binche dispose d’un patrimoine remarquable, mais subit la concurrence de villes telles que Mons ou la Louvière, ce qui limite son essor touristique.

Anciennement ville de commerce, Binche a perdu son dynamisme à ce niveau. Si le piétonnier de la rue de Robiano a permis d’améliorer la situation des petits commerces, la commune doit entreprendre un projet complet à ce niveau et a mis en place dans ce sens le Schéma de Développement Economique et Commercial analysant et objectivant la situation. Ce projet couplé au Périmètre de Remembrement Urbain permettrait de relancer le commerce et d’attirer (ou de conserver) les chalands dans la commune.

D’un point de vue démographique, le centre-ville de Binche regroupe une forte part d’inactifs du fait de la présence de pensionnés, de jeunes ménages et de chômeurs. Si les équipements sociaux, culturels et de santé existent, il semble manquer une impulsion dans le centre-ville notamment d’un point de vue culturel, qui marquerait son dynamisme et attirerait une population diversifiée, active à tout niveau (commerce, culture, Horeca, etc.).

En matière de mobilité, la structure urbaine ne facilite pas les déplacements doux et en transport en commun. Cependant Binche est encore très axés sur les déplacements automobiles, en témoigne le parking central posté sur la Grand ’Place. Le manque d’équipements en faveur de transports alternatifs à la voiture et le schéma de circulation actuel (arrivée directe de la N55, N90 et de la route de Mons en plein centre-ville) empêchent l’évolution des mentalités et favorisent les déplacements automobiles.

Binche est une commune de taille moyenne victime d’une position peu évidente de pôle moyen, de petite ville à la campagne dans une région dense où se trouvent des villes d’influence nationale, voire internationale et qui se situent à moins de 20 km (Mons et La Louvière) ou 30 km (Charleroi).

Pourtant les nombreux atouts touristiques et patrimoniaux de Binche couplés d’une ambition communale peuvent lui permettre de trouver sa place au milieu d’autres villes plus importantes d’un point de vue économique et démographique. Binche doit se distinguer, développer ses spécificités, celles qui impacteront son rayonnement régional et national.

LES OBJECTIFS

Les objectifs de développement ont été élaborés en concertation avec la Commission Local de Rénovation Urbaine.

    Trois axes de travail ont été établis :

  • Binche, une ville à la campagne
  • Binche, un cœur de vies
  • Binche, un pôle d’échanges

Ceux-ci ont été affinés en objectifs. Ils traduisent une volonté d’évoluer afin de créer un centre de ville dynamique, aux qualités multiples, durable pour tous.

L’essence même des objectifs doit permettre de valoriser les qualités existantes et de combler les lacunes mises en évidence dans l’analyse de la situation existante.

Le centre-ville de Binche présente de multiples opportunités qu’il faut absolument mettre en valeur. L’objectif majeur est donc de redonner une cohérence au centre-ville en s’appuyant sur ses particularités afin d’amorcer un développement urbain.

Les objectifs ainsi proposés se veulent précis afin de pouvoir amorcer aisément la partie opérationnelle caractérisée par les fiches-actions.

LES FICHES ACTIONS

Elles sont au nombre de 25. L’ensemble des fiches ont été réparties selon les 3 axes de travail et répondent ainsi à l’ensemble des objectifs posés.

Ces fiches, qui se veulent opérationnelles, ont été étudiées et constituées avec les acteurs locaux concernés par les thématiques abordées. Cette méthodologie a permis l’écriture de fiches précises au niveau de la description, des enjeux, de l’estimation budgétaire, de l’identification des sources de financement avec leurs taux de subsides.

Les fiches ont été projetées dans un scénario opérationnel ce qui a permis de leur donner un ordre de priorité.

Fiche de référence
Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus