agora = conseiller PEB (Performance Energétique des Bâtiments)

agora = conseiller PEB (Performance Energétique des Bâtiments) en Région de Bruxelles-Capitale

Quelques mois ont passé depuis notre dernière lettre d’information. Et pour cause : nous avons connu une croissance d’activités, qui amène notre équipe actuelle à quelque 30 collaborateurs.

Nous poursuivons notre diversification de compétences dans un cadre de multi-diciplinarité, tout en confirmant nos métiers d’urbanistes, d’aménageurs de l’espace, d’experts en divers domaines tels l’environnement, la mobilité et l’espace public.

Dans le cadre de notre référence au développement durable, nous offrons aujourd’hui une compétence complémentaire dans le domaine énergétique, en particulier au niveau de la PEB

La PEB est une nouvelle réglementation qui vise à disposer de bâtiments énergétiquement plus performants avec un climat intérieur de grande qualité.

Dès le 2 juillet 2008 en Région de Bruxelles-Capitale, tous les travaux soumis à permis d’urbanisme et/ou d’environnement devront satisfaire à cette règlementation PEB. Celle-ci impliquera le respect d’un niveau de performance énergétique « E », d’un niveau d’isolation thermique « K », de valeurs de résistance thermique des parois « R » ou de transmission thermique « U », mais aussi l’installation de dispositifs de ventilation et le respect d’exigences particulières pour les installations techniques.

Le respect de la réglementation PEB nécessitera l’application de diverses procédures. Qu’elle soit simple pour les rénovations légères ou plus complexe pour les bâtiments neufs et rénovations lourdes, une proposition PEB exposant les mesures prévues pour répondre aux exigences PEB devra être jointe à l’introduction de la demande de permis d’urbanisme et/ou d’environnement.

Dans un cas simple (rénovation légère)
cette proposition consistera en une déclaration PEB simplifiée envoyée à l’autorité délivrante du PU et/ou du PE. Cette déclaration devra démontrer par le calcul si les niveaux d’exigences seront respectés au terme de la rénovation.

Dans un cas plus complexe (bâtiment neuf ou rénovation lourde)
une proposition PEB détaillée sera envoyée à l’autorité délivrante du PU et/ou PE. Cette proposition détaillée sera éventuellement accompagnée d’une étude de faisabilité évaluant la possibilité d’utilisation de techniques recourant aux énergies renouvelables et au refroidissement naturel dans le cas où le nouveau bâtiment fait plus de 1000 m² ou si la rénovation lourde concerne une surface de plus de 5000 m².

Suite à l’introduction de la proposition PEB, l’IBGE émettra alors des recommandations éventuelles qui seront intégrées au PU et qui devront être respectées dès la phase chantier.

Lors de cette phase chantier, un conseiller PEB devra tenir un dossier technique PEB à jour. Une déclaration PEB devra être rédigée par le conseiller PEB et envoyée à l’IBGE. Cette déclaration devra prouver le respect des exigences techniques fixées et devra refléter la réalité du terrain.

Enfin, pour les bâtiments neufs, l’IBGE délivrera un certificat PEB informant du niveau E du bâtiment.

Cette nouvelle réglementation générera inévitablement de nouvelles exigences, procédures et difficultés tant techniques qu’administratives pour l’initiateur du projet, le maître d’œuvre, l’architecte, l’entrepreneur,…

C’est pourquoi deux de nos collaborateurs, Diana Matala et Serge Peeters ayant suivi la formation PEB donnée à l’initiative de l’IBGE, sont reconnus et habilités à intervenir en tant que conseillers PEB dans tous les projets nécessitant un permis d’urbanisme et/ou d’environnement.

N’hésitez donc pas à les contacter en cliquant ici pour plus d’informations.

Visit Us On LinkedinVisit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus