Environnement: Etude d’incidences relative au projet d’extension de l’aérogare et des parkings de l’aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud

La présente demande de permis unique vise l’extension de l’aérogare et des parkings de l’aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud ainsi que l’aménagement d’infrastructures annexes (bâtiment Energie, bretelle d’accès au parking, réaménagement du rond-point d’Heppignies/Lindbergh, By-pass[1]).

Ce projet vise à s’inscrire dans le programme de développement de l’aéroport[2], c’est-à-dire, l’accueil de 9 millions de passagers à l’horizon[3] 2020, voire 2024.

S’agissant d’un établissement de classe 2, ce projet ne devait pas être soumis automatiquement à une étude d’incidences. Celle-ci a cependant été imposée par les fonctionnaires technique et délégué.

Aujourd’hui, l’aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud est le deuxième aéroport de Belgique et le premier aéroport wallon en termes de trafic passagers[4]. Il se situe au nord de la Ville de Charleroi et plus particulièrement au sein de l’entité de Gosselies.

Fiche de référence
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Linkedin